Les 10 huiles essentielles indispensables d’Isabelle Pacchioni

En grande fan des huiles essentielles, j’ai demandé à Isabelle Pacchioni, fondatrice de la marque Puressentiel et auteur de nombreux livres sur l’aromathérapie (dont la bible Aromatherapia) de nous confier ses dix huiles indispensables, celles que nous devrions toutes avoir à la maison.

Voici donc son TOP 10.

 

Lavande vraie (Lavandula angustifolia)

Capture d’écran 2015-03-11 à 14.51.35

Ses atouts : Elle est utile pour tout et très bien tolérée chez les grands et les petits. Si on ne devait acheter qu’une seule HE, ça serait elle ! Grâce à ses propriétés calmantes et relaxantes, elle chasse le stress, l’anxiété et l’insomnie même chez les petits. Antidouleur, elle décontracte les muscles. Fortement cicatrisante, elle régénère la peau  et soigne les brûlures, les coups de soleil, l’acné et l’eczéma. Antiseptique, elle permet d’éviter les infections. C’est aussi un puissant décontractant musculaire et un anti-poux efficace !

Comment l’utiliser : Par voie orale (1 goutte sur un sucre ou une cuillère de miel avant le coucher), en application cutanée (2 à 4 gouttes pures sur une petite zone ou diluée dans de l’huile pour un massage décontractant), en inhalation ou encore dans un bain.

 

Gaulthérie (Gaultheria procumbens)

Capture d’écran 2015-03-11 à 14.51.17

Ses atouts : C’est une huile essentielle presque magique pour calmer toutes les douleurs musculaire, tendineuses et rhumatismales. Elle est très appréciée des sportifs qui souffrent d’entorses, de claquages musculaires, de crampes ou de contractures. C’est également l’amie des seniors à qui elle évite la prise de trop de médicaments antidouleurs, pas toujours bien supportés. Elle est aussi anti-inflammatoire et antispasmodique.

Comment l’utiliser : En massage à condition de la diluer dans une huile végétale (1 goutte pour 10) pour éviter les irritations cutanées, ou dans un bain (diluée à une base neutre). En cas de migraine, massez 1 goutte sur la zone de la céphalée.

Attention : On ne la prend presque jamais par voie interne. Et l’huile essentielle de Gaulthérie est contre indiquée chez les personnes sous traitement anticoagulant car elle contient beaucoup de salicylate de méthyle qui a la même action que l’aspirine.

 

Menthe poivrée (Mentha piperita)

Capture d’écran 2015-03-11 à 14.51.54

Ses atouts : Encore une huile essentielle indispensable et précieuse dans l’armoire à pharmacie familiale : son action antalgique est puissante et couvre un grand nombre de maux et de douleurs. Elle chasse les maux de tête et les maux des transports sans difficulté. Son parfum rafraichit et rassure. Elle règle les petits troubles digestifs du quotidien. Elle favorise la concentration, stimule l’esprit et possède un vrai pouvoir antibactérien

Comment l’utiliser : Par voie orale contre les problèmes digestifs (1 à 2 gouttes sur un sucre ou une cuillère de miel). Dans un bain (diluée dans une base neutre), en diffusion (rapide), en massage. Contre les maux de tête, massez vos temps avec 1 goutte mais pas plus car il ne faut pas l’utiliser pure sur la peau. Enfin, en cuisine, 1 seule goutte suffit à parfumer un plat pour 6 personnes.

Attention : Ne jamais l’utiliser pure sur la peau. Et elle est déconseillée aux enfants de moins de 6 ans.

 

Ravintsara (Cinnamomum camphora)

Capture d’écran 2015-03-11 à 14.59.49

Ses atouts : Originaire de Madagascar, son nom signifie « feuille bonne à tout » ce qui résume bien son potentiel ! C’est l’huile essentielle la plus antivirale, surtout pour les voies respiratoires, idéale pour toute la famille car elle convient parfaitement aux enfants, n’irrite pas la peau et ne présente aucune toxicité.

Comment l’utiliser : Par voie orale, en diffusion ou en massage diluée dans une huile végétale, en prévention pour toute sorte d’épidémie et en traitement de toutes les maladies et affections virales (grippe, refroidissements, rhumes, gastro-entérites, hépatites…) Elle est énergisante et renforce l’immunité. Une goutte appliquée 6 à 7 fois par jour sur un herpès facilitera sa cicatrisation.

 

Immortelle ou Hélichryse (Helichysum italicum)

Capture d’écran 2015-03-11 à 14.53.30Ses atouts : C’est l’indispensable complice des premiers pas de bébé, de toutes les mamans qui ont des enfants turbulents ainsi que des sportifs, car elle fait disparaître les bleus comme par magie ! En effet c’est le plus puissant anti hématome actuellement connu et possède aussi une remarquable action anti phlébite, fibrinolytique et tonique de la circulation artérielle.

Comment l’utiliser : Elle peut s’utiliser pure et n’a pas de contre-indication avec la prise d’un traitement anticoagulant car ce n’est pas un fluidifiant sanguin. Elle est très souvent conseillée avant et après les petites interventions de chirurgie esthétique et réparatrice pour éviter et soigner les hématomes. Elle est rare et donc chère, mais on n’en utilise qu’1 ou 2 gouttes pure sur la peau ou mélangée à la crème de jour pour une jeunesse « immortelle ». En cas de bobo, massez doucement 2 à 3 gouttes pures sur la zone et renouvelez l’application 2 à 3 fois toutes les 10 minutes. Pour les enfants, diluez le mélange à parts égales avec de l’huile végétale d’arnica. Après une chirurgie, appliquez 2 à 3 gouttes pures ou mélangées à 20 à 30 gouttes d’huile végétale d’arnica selon la taille de la zone.

 

Arbre à thé ou Tea-Tree (Melaleuca alternifolia)

Capture d’écran 2015-03-13 à 10.20.53Ses atouts : Cette huile essentielle vient d’Australie où les aborigènes utilisent les feuilles de cet arbre depuis des millénaires sous forme de cataplasme pour soigner les problèmes de peau et les blessures. Aucun microbe ne résiste à l’arbre à thé ! Son efficacité antiseptique est si clairement établie que pendant la seconde guerre mondiale cette huile essentielle faisait partie de la trousse de soin fournie par le gouvernement australien à ses soldats. Aujourd’hui cette huile fait partie des piliers de la pharmacie familiale. C’est un antiseptique polyvalent ultra-efficace que l’on peut utiliser pour toutes sortes d’infection cutanée (acné, abcès, mycoses, coupures, aphtes, verrues, etc.) ou bobos de l’été (piqûre d’insecte, brûlure, coup de soleil, etc.).

Comment l’utiliser : Cette huile essentielle peut s’utiliser pure sur des petites surfaces de peau, mais il est plus sage de la diluer. Contre l’acné, appliquez 3 fois par jour, 1 goutte sur chaque bouton. Si votre enfant (à partir de 6 ans), a mal à la gorge, donnez lui 3 fois par jour pendant 6 jours 1 goutte dans un peu de miel.

 

Petit grain bigarade (Citrus aurantium aurantium)

Capture d’écran 2015-03-11 à 14.52.51Ses atouts : Sa principale vertu est de calmer, détendre, lutter contre la déprime et le stress. D’ailleurs son parfum d’agrumes avec une note prononcée d’orange offre un apaisement quasi immédiatement.

Cette huile essentielle tirée des feuilles de l’oranger amer, convient particulièrement aux enfants qu’elle apaise et dont elle favorise le sommeil. Comment l’utiliser : Elle est idéale en diffusion à la maison ou même au bureau car son odeur très agréable est très puissante, elle aide à équilibrer le corps et l’esprit, elle calme tout en redonnant de l’énergie. Si votre enfant (dès 3 ans) souffre d’un léger déséquilibre nerveux, appliquez 1 goutte sur la face interne de chacun de ses poignets et demandez-lui de le respirer à fond. Si votre peau est dévitalisée, mélangez une goutte dans votre dose de crème de jour.

 

Eucalyptus radié (Eucalyptus radiata)

Capture d’écran 2015-03-11 à 14.50.54Ses atouts : Il existe de nombreuses espèces d’Eucalyptus qui donnent autant d’huiles essentielles. Chacune possède ses propriétés. La variété « radiata » est une huile essentielle d’Eucalyptus radié très agréable à respirer, qui n’irrite pas la peau et ne présente aucun risque toxique. Cette huile essentielle est antivirale et antibactérienne, elle soutient le système immunitaire et décongestionne les voies respiratoires. Son odeur caractéristique et fraîche dégage les bronches.

Comment l’utiliser : C’est une huile essentielle très indiquée en diffusion atmosphérique, à la maison ou au bureau, en cas d’épidémies hivernales. On peut aussi l’utiliser en friction de la poitrine, le haut du dos ou le plexus solaire en la mélangeant avec de l’huile végétale. Vous voulez échapper à la grippe ? Pour cela, versez quelques gouttes sur un mouchoir ou dans un bol d’eau frémissante et respirez pendant 10 minutes. En cas de fièvre, prenez un bain dans lequel vous aurez versé 10 gouttes mélangées à une base neutre.

 

Ylang-ylang (Cananga odorata)

Capture d’écran 2015-03-11 à 14.53.53Ses atouts : Un parfum sucré, épicé et enivrant… l’huile essentielle d’Ylang-ylang est extraite de la fleur du même nom d’un arbre originaire des zones tropicales. Considérée comme aphrodisiaque, la fleur d’Ylang-ylang est utilisée par les femmes des îles, pour imprégner leur longue chevelure, les pétales sont aussi répandus sur le lit des jeunes mariés ! L’huile essentielle d’Ylang-ylang possède des propriétés stimulantes tous azimut : physique, mental, sexuel, psychologique et aide à se relaxer profondément. Elle est aussi reconnue pour ses propriétés tonifiantes pour les cheveux. Elle aide à ralentir leur chute, ou même l’empêcher, si le problème est lié à la pollution ou au stress.

Comment l’utiliser : Dans un bain pour un moment de détente. Mélangée à une crème de jour, un shampoing (1 goutte ajoutée à la dose habituelle de shampoing). En massage aphrodisiaque (10 gouttes mélangées à 30 gouttes d’huile végétale d’amande douce).

 

Thym à linalol (Thymus vulgaris linloliferum)

Capture d’écran 2015-03-13 à 10.25.27Ses atouts : Le Thym a très tôt été associé au bien-être et à la bonne santé. Dans l’antiquité il était déjà prescrit pour ses vertus médicinales. Cette variété d’huile essentielle (à linalol) est distillée deux fois et elle est bien plus douce que toutes les autre HE de Thym et convient aux jeunes enfants. Elle est antibactérienne, antivirale et anti-infectieuse et recommandée dans tous les cas de maladies respiratoires (elle peut soigner une angine en deux jours !). Mais elle est vraiment fabuleuse contre tous les troubles digestifs ou contre les infections intestinales.

Comment l’utiliser : Comme elle est excitante, mieux vaut ne pas l’utiliser après 17h. Utilisée pure, elle peut être très irritante. En cas de fatigue générale, mélangez 5 gouttes dans 10ml d’huile végétale neutre et massez-vous la plante des pieds le matin avant la douche. Contre les aphtes, appliquez 5 fois par jour 1 à 2 gouttes à l’aide d’un bâtonnet. En cas de coup de froid, prenez 1 goutte sur un sucre.

 

Et vous, quelles sont les huiles essentielles dont vous ne pourriez pas vous passer ?

 




2 Comments sur Les 10 huiles essentielles indispensables d’Isabelle Pacchioni

  1. Anne G.
    14 mars 2015 at 2:01 (3 années ago)

    Coucou,
    Je suis contente que tu aies fait un article sur les huiles essentielles.
    J’ai déjà la plupart d’entre elles et suis ravie de découvrir les propriétés du Petit grain bigarade et de la Gautherie que je ne connaissais pas.
    Les huiles essentielles sont mes précieuses alliées.
    Je ne quitte pas mes flacons de Tea Tree, de menthe poivrée et de lavande vraie.
    J’ai plusieurs livres d’Isabelle Pacchioni, la prêtresse des huiles essentielles.
    Je te souhaite une belle après-midi.
    Au plaisir de te lire …

    Répondre
    • Oriane
      14 mars 2015 at 3:33 (3 années ago)

      Je partage ton goût pour les huiles essentielles et j’espère convaincre un maximum de personnes de s’e servir… elles sont utiles pour tellement de choses ! bon WE

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *