Kilian, 20 rue Cambon

Hier soir je me suis rendue à l’inauguration de la première boutique parisienne de Kilian Hennessy.

Capture d’écran 2015-01-27 à 12.36.04

 

Situé rue Cambon, le lieu reprend les codes des boutiques de New York, Moscou, Londres et Lugano. Une déco graphique et élégante faite de contrastes entre le noir et le blanc, entre la laque brillante et le cuir tressé mat. Les lustres sont imposants et les bouquets de fleurs fraîches apportent une note de vert. Dès l’entrée, on se sent incroyablement bien. Plus loin, un véritable salon invite à la détente avec des fauteuils et un canapé aux coussins épais. Sur la table basse sont disposés de beaux coffee table books. Un écrin incroyablement luxueux à la mesure des parfums hauts de gamme qu’il présente. On oublierait presque qu’on est dans une boutique. On savoure le luxe de pouvoir enfin prendre son temps.

 

Capture d’écran 2015-01-27 à 12.06.00

 

Car choisir un parfum Kilian n’est pas chose aisée. Le choix est vaste avec plus d’une quarantaine de parfums raffinés, élégants et originaux. Aussi bien féminins que masculins, tous sont tous regroupés dans des thématiques aux noms évocateurs : « l’Oeuvre Noire » autour du Bien et du Mal, « Asian Tales » inspirée par l’Asie, « In the Garden of Good and Evil », « Addictive State of Mind » ou encore « Arabian Nights » créée à partir du bois de Oud. Est-ce nécessaire de signaler que Kilian a été un des premiers à s’intéresser à ce bois rare et précieux et à le travailler de manière pure et racée ? Cette thématique est d’ailleurs ma préférée et j’ai encore du mal à choisir entre ces cinq parfums celui que j’aime le plus.

Capture d’écran 2015-01-27 à 12.06.19

 

Pour chaque parfum, les matières premières ont été choisies avec soin. Tout comme les parfumeurs à l’origine de ces jus. Quant aux flacons, ils sont à la fois simples et élégants. Chaque flacon est d’ailleurs ressourçable. Kilian veille au moindre détail et surtout il ne fait rien à l’économie. Et ça marche. Les addicts sont nombreux. En témoigne le tout-Paris qui se pressait hier à sa soirée. J’ai rarement vu autant de people au mètre carré. C’était difficile de se frayer un chemin parmi les invités. J’ai même eu du mal à retrouver mon amie Ludivine, la sœur de Kilian. Cela dit, je peux vous dire qu’Inès Sastre est aussi ravissante de près qu’en photo et que Yaguel Didier est toujours aussi souriante et bienveillante.

Capture d’écran 2015-01-27 à 12.34.15

Si vous ne connaissez pas déjà les parfums Kilian (la marque possède un corner au Bon Marché), je vous conseille vivement de vous rendre dans cette belle boutique. Il y a fort à parier que vous craquerez sur un des parfums. Vous pourrez même – luxe ultime – vous faire faire un parfum sur-mesure. Et parce que l’élégance est aussi une histoire de détails, vous pourrez également choisir un sublime bijou parfumé. Colliers, bagues, boucles d’oreilles ou bracelets, tous cachent une petite céramique à parfumer de manière à toujours porter son parfum sur soi sans avoir à le mettre sur la peau ou les vêtements. Idéal quand il y a beaucoup de soleil ou lorsque les tissus sont trop délicats… Vous serez d’ailleurs surprise de constater que les prix de ces bijoux magnifiques sont très raisonnables. Je suis sûre que vous craquerez aussi pour une des ravissantes minaudières, un vaporisateur de sac (qui ressemble à une sculpture !) ou encore une bougie parfumée… Je vous l’ai dit, Kilian pense à tout !

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *