Insanity

Ca fait plus d’un an que mon amie Hélène (oui, celle qui vit à Miami et qui faisait le 30 Day Squat Challenge) m’a parlé d’Insanity, un programme cardio à faire à la maison qui fait fureur aux U.S. Et pour cause ! Son objectif est de vous donner un corps de rêve en seulement 60 jours. Le principe est celui du Maximal Interval Training : on travaille avec un rythme très soutenu de manière à garder un rythme cardiaque élevé avec des très courtes pauses pour récupérer (et éviter de tomber dans les pommes !). En fait, on alterne le travail en aérobie (c’est le travail en endurance qui permet de brûler des graisses) et le travail en anaérobie (c’est le sprint qui permet de brûler des sucres), ce qui oblige le corps à constamment s’adapter.

Si vous voulez vous faire une idée, jetez un œil à cette vidéo de présentation, ICI. Oui, ça crie, ça souffle, ça transpire… c’est un training de FOLIE !!!

Le programme comprend 10 séances différentes à effectuer suivant un calendrier précis. Certains jours, il y a même deux séances à effectuer.

Capture d’écran 2015-03-16 à 08.14.57

Concrètement, chaque séance (du premier mois) dure entre 20 et 45 minutes. Chacune débute par un échauffement (déjà super intense), suivi de quelques minutes de stretching. Ensuite c’est la partie la plus dure avec en général deux circuits différents de moins de 3 minutes (avec 3 à 6 mouvements différents) qu’on effectue 3 fois. Puis c’est le stretch final.

J’ai tout de suite voulu essayer ce programme. Mais je n’ai pas été plus loin que le « Fit Test », un programme d’un vingtaine de minutes destiné à tester votre niveau physique actuel. Il y a 8 mouvements différents et le but est de compter le nombre de répétitions de chaque mouvement pendant une minute. Ce test est à refaire tous les 15 jours afin de mesurer les progrès. La première fois que je l’ai fait, c’était un jour de mai, chaud et lourd et je venais de petit-déjeuner. J’ai failli m’évanouir. J’ai donc laissé les vidéos de côté en me disant « bof, c’est pas pour moi… ».

Capture d’écran 2015-03-16 à 08.15.35

Finalement, à l’idée de partir 15 jours au ski sans faire de gym (je fais partie de celles qui se disent qu’elles feront tous les jours un peu d’abdos fessiers et qui finalement ne sortent même pas le tapis de gym), j’ai décidé d’embarquer avec moi les vidéos. Et… j’ai fini par m’y mettre ! Surtout, je me suis rapidement prise au jeu ! Chaque jour, j’ai religieusement fait des sauts, des squats, des pompes, etc. devant l’écran de mon ordi. Petit à petit, je suis arrivée au bout des quatre semaines et je profite donc d’une semaine de pause (youpi !) avant d’attaquer les cinq semaines suivantes.

Si j’ai tenu à vous parler aujourd’hui de ce programme que je n’ai pas encore terminé, c’est que j’ai déjà constaté de nombreux bienfaits et que vous avez encore le temps de le commencer pour avoir un corps de déesse cet été !

Capture d’écran 2015-03-16 à 14.21.06

Quels sont ces bienfaits ?

Attention, mon but n’est pas de rivaliser avec les bodybuilders mais juste de gagner en fermeté. Au bout de 4 semaines, je suis déjà très contente du résultat. J’ai très nettement vu mon corps s’affiner et se sculpter. Au niveau des abdos, ils sont beaucoup plus dessinés. Mes cuisses et mes bras sont beaucoup plus fermes. J’ai beaucoup progressé sur les pompes, même si je ne suis pas encore devenue la Demi Moore du film « A armes égales »… mais presque ! J’ai bien vu que j’étais moins serrée dans certains pantalons, mais comme je ne suis pas une accro à la balance, je ne peux pas vous dire combien de poids j’ai perdu. Je sens des muscles dont je ne soupçonnais pas l’existence (notamment des muscles profonds des fessiers et certains muscles des épaules). Enfin, j’ai aussi nettement gagné en souplesse, et ça c’est super cool. Mon but ultime étant le grand écart… pour dans quelques années !!!

J’ai aussi beaucoup plus d’énergie. La semaine 3, j’ai traversé un petit rhume et pourtant j’ai continué mes séances. Alors qu’avant de démarrer la vidéo, j’avais plutôt envie d’aller me coucher, j’ai été à chaque fois surprise de constater qu’une fois la vidéo terminée, j’avais une pêche d’enfer.

Au niveau du mental enfin, c’est hyper gratifiant, on se sent super fière chaque fois que la vidéo est finie. Je ne pense pas être la seule à me dire « Yes, I did it ! YEAH !!!! »

Cela étant, le programme Insanity n’est pas à conseiller à tout le monde. Il y a quelques précautions à respecter :

Il est conseillé de consulter son médecin avant d’entamer un tel programme. Car c’est bien évident que ce genre de training ne s’adresse pas aux personnes qui ne font pas ou peu de sport. Il faut un minimum d’entrainement pour supporter et garder le rythme. Et je ne conseille à personne de se lancer dans Insanity sans avoir une bonne condition physique.

De même, il est aussi indispensable de bien connaître son corps et les différents mouvements. Car le rythme est tellement rapide qu’on a pas le temps de se demander si la position est juste ou non, or c’est en faisant mal les mouvements qu’on risque de se blesser.

Cela demande une bonne organisation. Car tous les jours, il faut caser 40 mn dans son emploi du temps, plus la douche et le lavage des cheveux… Je ne me suis d’ailleurs jamais autant éloignée du no poo car je me lave les cheveux presque tous les jours maintenant !

Enfin, je vous recommanderai de faire les séances en étant seule à la maison. Car on respire fort, et le rythme est tellement dingue qu’on se met à crier, à répondre à Shaun T quand il demande si tout est OK, bref on devient complètement dingue. Quand j’ai commencé le programme, j’étais au ski avec mes enfants et je dois dire qu’ils étaient un peu effrayés de me voir ainsi.

Capture d’écran 2015-03-16 à 14.09.59

Si l’aventure vous tente, voici mes conseils :

1. équipez-vous bien : un bon soutien gorge, une serviette éponge (vous allez transpirer), une bouteille d’eau, des chaussures de sport avec une bonne semelle, une ceinture cardio et surtout un déodorant efficace !

2. Prolongez le stretching. Je trouve que les étirements de la fin ne durent pas assez longtemps. Une fois la vidéo terminée, j’ai toujours fait une dizaine de minutes de stretching supplémentaire car quand les muscles sont chauds, ça permet donc d’aller plus loin, de bien étirer le muscle (et ainsi d’éviter de gagner en volume, car je ne veux surtout pas avoir de grosses cuisses) et donc de progresser en souplesse mais aussi d’éviter les courbatures du lendemain.

3. Buvez suffisamment après les séances pour éviter les courbatures.

4. De même, surveillez votre alimentation, ça serait trop bête de tout gâcher avec de la junk food, non ? Je n’ai pas suivi le programme alimentaire d’Insanity parce que j’ai déjà de bonnes connaissances en nutrition et j’estime que cela me convient. Mais rien ne vous empêche d’essayer… Pour ma part, j’évite de manger trop juste avant la séance. Mais dès que j’ai fini, je veille à manger des protéines (pour les muscles).

5. Evitez de faire trop de sport à côté. En ce qui me concerne, les 15 premiers jours, je faisais du ski et il a eu des matins où j’ai eu du mal à me lever… De retour à Paris, j’ai gardé mon planning sportif habituel soit deux heures de gym soutenue et une heure de yoga… là encore, les courbatures ont été parfois intenses…

6. Choisissez bien le jour de démarrage en fonction de votre emploi du temps et du jour que vous préférez pour être le jour de repos.

7. Je vous conseille enfin d’éviter de regarder les vidéos à l’avance. C’est l’erreur commise par une amie, qui a été tellement effrayée qu’elle ne s’y est jamais mise ! C’est d’ailleurs pour cela que je ne peux pas vous parler des cinq prochaines semaines, je me suis bien gardée d’y jeter un œil.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à vous procurer les vidéos (en vente sur le site d’Insanity ou même Amazon au prix de 100 € environ).

Allez, courage, vous allez vite voir les résultats !

Alors, ça vous tente ?

 

 

 




6 Comments sur Insanity

  1. Anne G.
    29 mars 2015 at 9:51 (2 années ago)

    Coucou,
    Dis donc ça m’a l’air vraiment très intensif !
    Force est de constater que c’est exactement ce dont j’ai besoin pour me reprendre en mains.
    J’ai toujours été fine et plutôt une bonne mangeuse mais en 10 mois j’ai pris 8 kgs.
    Je n’aurais pas cru cela possible.
    Je ne me suis pas vraiment vue grossir. Aussi curieux que cela puisse être !
    Mon divorce et la perte de mon emploi m’ont vraiment
    affectée mais je pense être prête à me ressaisir et je pense que ce programme est tout à fait adapter parce qu’il me permettra de me défouler et debooster mon moral.
    Je vais de suite faite un tour sur Amazon.
    Je te remercie beaucoup.
    Je te tient au courant.
    Au plaisir de te lire …

    Répondre
    • Oriane
      30 mars 2015 at 8:46 (2 années ago)

      vas-y fonce ! tu verra ça fait aussi beaucoup de bien au moral, on se sent forte et aussi super fière d’être arrivée au bout de chaque séance !

      Répondre
  2. Anne G.
    30 mars 2015 at 10:41 (2 années ago)

    Coucou,
    C’est vraiment exactement ce dont j’ai moralement et physiquement besoin.
    J’ai eu un petit coup de chaud en lisant que c’est le programme de workout le plus difficile filmé en video.
    Gloups !
    Je l’ai commandé sur Amazon.
    Il ne me reste plus qu’à me préparer psychologiquement.
    Je te souhaite une belle nuit.
    Au plaisir de te lire …

    Répondre
    • Oriane
      2 avril 2015 at 8:58 (2 années ago)

      allez courage, tu verras, le plus dur c’est de s’y mettre, après une fois qu’on est dans l’effort, c’est top !!! c’est vraiment un bon défouloir en plus !

      Répondre
  3. zazou
    11 avril 2015 at 4:19 (2 années ago)

    5 semaines que j’ai commencé. J’ai juste fait une pause de 2 jours dans le core cardio pour ménager les genoux.
    Le ventre est beaucoup plus ferme.

    Répondre
    • Oriane
      12 avril 2015 at 8:49 (2 années ago)

      Pareil pour moi ! Mon ventre est beaucoup plus ferme, mais je fais une petite pause en ce moment pour ménager mes genoux… mais je me sens hyper flagada alors que les jours où je fais Insanity j’ai une pêche d’enfer !!!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *