De jolies jambes pour les beaux jours

Avec un peu de chance, le soleil finira bien par pointer le bout de son nez… On pourra enfin sortir en jupe et surtout sans collant. Encore faudra-t-il être prête et pouvoir afficher de jolies jambes !

Voici mes petites astuces pour sauver la mise au sortir de l’hiver.

Capture d’écran 2015-04-19 à 12.54.04

 

Chaque semaine, voire plusieurs fois par semaine, je fais des gommages pour débarrasser la peau de mes jambes des cellules mortes. Cette saison, mon chouchou est le Gommage Douceur Voile de Sable Comptoir Sud Pacifique. Il sent si bon le sable chaud ! On se croirait sur une plage à Saint Barth. Bref, ce petit avant-goût des vacances estivales me fait un bien fou. Mon autre chouchou est le Gommage Sublime Cinq Mondes, une pâte épaisse et grasse qui laisse un film hydratant sur la peau. Je l’utilise quand je n’ai pas le temps de me crémer après.

Car l’autre étape indispensable pour des jambes impeccables c’est l’hydratation. Exit la peau de croco, la peau doit être douce et souple. Pour cela, il n’y a pas de mystère, il faut mettre de la crème, de la crème et encore de la crème… ou de l’huile ! Dès que le printemps approche, j’essaye de le faire matin et soir. Je choisis mes soins selon le temps dont je dispose. Si je dois rapidement m’habiller, j’utilise l’Huile Beauté de la Peau Puressentiel qui a l’avantage d’être une huile sèche qui pénètre vite et qui sent divinement bon. Oui je sais, je vous en ai déjà parlé ici, mais elle fait vraiment partie de mes indispensables. Si j’ai plus de temps (petit rappel, je travaille de chez moi, donc en théorie je pourrais passer la journée en pyj’ devant l’ordi mais j’avoue c’est très très rare) je me masse avec le Baume Fondant Néroli Aroma-Zone. Je l’ai découvert lors d’un lancement presse de la marque et j’ai eu un véritable coup de coeur pour son odeur intense de néroli et sa texture épaisse qui fond sur la peau pour laisser un film gras protecteur. C’était il y a 3 mois et bien que j’ai acheté le pot XXXL, j’en vois déjà la fin tant je l’utilise…

Comme mes jambes sont malheureusement bien blanches, je triche un peu, mais très peu, avec l’auto-bronzant Addition Concentré Eclat Clarins. En fait, il suffit d’en ajouter quelques gouttes à une crème hydratante pour avoir une très légère coloration et surtout une réelle homogénéisation de la peau. Je trouve le résultat bluffant et bien loin de l’horrible couleur orange que j’ai obtenue dans le passé avec des auto-bronzants classiques. En plus, avec le Concentré Eclat, la couleur est très progressive, il est donc quasi impossible de se retrouver avec des traces zébrées (oui, cela cela m’est aussi arrivé dans le passé !). Je le mélange au Lait Haute Nutrition au Cold Cream Bio Beauté Nuxe dont la texture se prête facilement à ce genre de mélange.

Bien évidemment je n’oublie pas mes pieds et plus précisément mes talons, car je trouve qu’une peau craquelée peut flinguer les plus belles sandales. J’use et j’abuse du Stick Pienett Réparateur Dermophil. Certes son packaging est loin d’être glamour mais je peux vous assurer qu’il fait le job ! Je le passe plusieurs fois sur les talons puis je me masse pour bien le faire pénétrer. Certains soirs, j’en applique même une couche supplémentaire, j’emmaillote mes pieds dans du film alimentaire puis j’enfile une paire de chaussettes que je garde une petite heure (pas trop longtemps non plus car il ne faut pas que les pieds macèrent dans cette mixture). Quand il y a vraiment des zones rugueuses, je dégaine la pierre ponce ou la râpe mais, sur les conseils de Brice Nicham, j’évite de les utiliser trop souvent et sur de trop grandes zones.

Et vous, quelles sont vos astuces pour sortir jambes nues dès les premiers beaux jours ?

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *